Le cheval, mais aussi l’âne et le mulet, font partie des espèces visées par cette législation spéciale depuis sa première version de 1838 sous Louis Philippe.

« Rédhibitoire » est l’adjectif qualifiant un défaut de qualité qui rend la chose impropre à son usage normal et qui autorise l’acquéreur à obtenir que la vente soit résolue aux torts du vendeur.

L’article R.213-1 du Code Rural fixe la liste exhaustive des 7 vices dit « rédhibitoires » que sont :

l’immobilité, l’emphysème pulmonaire, le cornage chronique, le tic avec ou sans usure des dents, la boiterie ancienne intermitente, l’uvéite isolée et l’anémie infectieuse.